10e édition du festival international de jazz de Port-au-Prince.

 Réalisé depuis dix ans dans le pays, le festival de jazz international de Port-au-Prince est contraint de deux jours cette année (samedi 23 et dimanche 24 janvier), à cause des élections qui sont fixées au dimanche 24 janvier, ont annoncé les organisateurs lors du lancement officiel des festivités, le jeudi 14 janvier.

L’ouverture officielle de ce grand évènement culturel aura lieu le vendredi 22 janvier, et non le samedi 23 janvier, au Karibe Convention Center (Pétion-Ville) à partir 6 heures P.M.

| « La modification de la date du 23 janvier est dûe à l’organisation des élections fixées au dimanche 24 janvier. Après la pause de samedi 23 et dimanche 24, les activités reprendront le lundi 25 janvier dans les différents sites retenus en la circonstance », a précisé Joël Widmaier, président du comité organisateur.

Il a indiqué que, « les prestations du samedi 23 auront, de préférence, le vendredi 22 et les performances prévues au dimanche 24 janvier sont [reportées] jusqu’à nouvel ordre. »

Selon les responsables, l’une des causes de ces décisions est l’annulation de la participation des États-Unis, l’un des plus anciens partenaires du festival de jazz international Port-au-Prince.

Cependant, ils ont informé que les autres participants ont confirmé leur participation.

La République Dominicaine, la Barbade et le Panama sont les nouveaux pays qui rejoignent le festival international de jazz de Port-au-Prince, cette année », ont indiqué les organisateurs tout en précisant que la star de la 10e édition est la chanteuse de jazz brésilienne : Eliane Elias.

Coïncidée avec le 2e tour des élections, la 10e édition du festival pourrait être perturbée si le processus électoral tourne mal, selon les responsables qui ont souhaité que tout se passe bien.

 

SHARE