Décès d’un soldat chilien de la MINUSTAH 

Un soldat chilien de la Mission des Nations Unies pour Stabilisation en Haïti (MINUSTAH), le Sergent RODRIGO ANDRÉS SANHUEZA SOTO a succombé ce lundi à une blessure mortelle par balle, reçue lors d’un trajet à destination de Ouanaminthe, effectué dans le cadre d’une mission administrative.

 

Selon un communiqué de l’ONU,  le véhicule dans lequel il voyageait a été l’objet de tirs de manifestants violents dans la zone. Une équipe de l’ONU a été dépêché sur les lieux pour vérifier les faits et les circonstances de ces tirs.

La Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies en Haïti (RSSG), Sandra Honoré, condamne dans les termes les plus forts l’utilisation de la violence lors d’une manifestation ayant entraîné la mort d’un soldat de la paix. Elle a demandé aux autorités haïtiennes de s’assurer qu’une enquête approfondie est menée tout en offrant l’appui de la Police des Nations Unies (UNPOL) et en appelant à ce que l’auteur de cet acte odieux soit traduit en justice sans délai.

La RSSG rappelle le droit de tous citoyens de manifester pacifiquement et réaffirme que toutes les personnes ont aussi le droit de mener leurs activités légitimes sans entrave. «La violence armée est un acte criminel qui non seulement met en danger la sécurité des personnes, mais aussi les gains à la paix et à la stabilité que la population haïtienne a obtenus jusqu’à présent. La Mission continue d’exhorter tous les parties prenantes en Haïti, la société civile, les dirigeants politiques, religieux et communautaires à travailler sans relâche contre la violence sous toutes ses formes. Au moment où Haïti entre dans la période électorale 2015, un climat de paix est dans l’intérêt de tous et de toutes », a réitéré la RSSG.

Les pensées de la RSSG vont à la famille et au contingent du soldat de la paix, à qui elle présente ses plus sincères condoléances et celles de la Mission des Nations Unies pour Stabilisation en Haïti.

SHARE