Haïti-élections: Plus d’une vingtaine de candidats à la présidence ont déposé leurs pieces

Au total, 24 candidats à la magistrature suprême de l’Etat ont fait le dépôt de leurs pièces au bureau électoral départemental de l’Ouest 1 depuis le lancement du processus. Pour la journée du mardi 19 avril, le BED a reçu la candidature à la présidence de 13 leaders politiques.
Certains de ces candidats à la magistrature suprême se sont faits accompagnés des dizaines ou des centaines de supporteur, ce qui a occasionné un embouteillage monstre pendant plusieurs heures sur la route de Frères.
Maryse Narcisse, la dernière personnalité ayant procédé au dépôt de sa candidature, était escortée d’une foule de gens vêtus de t-shirts frappés de son effigie et du numéro du parti Fanmi Lavalas.
Confiante que le parti de l’ex-président Aristide retournera au pouvoir, le Docteur Narcisse a affirmé que les Lavalasiens se lancent définitivement dans la bataille électorale.
Dans une brève déclaration, l’épouse de Jean-Bertrand Aristide, Mildred Aristide qui accompagnait, la coordonatrice national de Fanmi Lavalas, a fait savoir que la candidate a le plein soutien de ‘’Titid’’.
Peu avant l’inscription de la Mme Narcisse, Jude Célestin, candidat malheureux aux dernières présidentielles, avait fait le dépôt de ses pièces.
M. Célestin a tenté de donner, lui également, une démonstration de force puisqu’il s’était fait accompagner des centaines de partisans et sympathisants du parti LAPEH (Ligue alternative pour le progrès et l’émancipation d’Haïti).
A sa sortie du Bureau électoral, Jude Célestin a déclaré que sa candidature aux élections de 2015 est une façon de réclamer justice en faveur du peuple haïtien dont le vote avait été volé en 2010.
‘’Je me présente aux élections avec la conviction renforcée de les remporter cette année’’, a affirmé l’ancien directeur du CNE.
Un autre candidat malheureux aux scrutins de 2010, le pasteur Chavannes Jeune qui a rempli les formalités au BED en vue de briguer la magistrature suprême une troisième fois.
‘’Jamais deux sans trois’’, a déclaré l’homme d’église qui croit en ses chances de gagner cette fois-ci puisqu’une forte majorité des partis politiques d’inspiration chrétienne soutiennent sa candidature.
Notons que Thierry Mayard-Paul, Mario Andrésol, Chavannes Jean-Baptiste, René Julien, André Michel sont parmi les candidats ayant fait le dépôt de leurs pièces, ce mardi, avant-dernier jour de l’enregistrement des prétendants au poste de président de la République.

SHARE