Jean Henry Céant  invite le CEP à faire preuve d’impartialité

Le leader de la plateforme politique, Renmen Ayiti appelle le conseil électoral à respecter la loi, en vue de donner de la crédibilité au processus électoral.

Jean Henry Céant  a fait à ces déclarations en réaction aux contestations contre le dépôt de candidature au sénat de la première dame, Sophia Martelly, accusée de  détenir la nationalité américaine.

Le dirigeant de Renmen Ayiti qui présentait à la presse les  différents candidats et candidates de son parti  aux prochaines législatives, ce mercredi, s’est dit par ailleurs inquiet en raison de la situation sécuritaire du pays, moins de quatre mois avant la tenue du scrutin.

Comme beaucoup d’autres responsables politiques intéressés par la réalisation de ces scrutins, Jean Henry céant se questionne quant la création d’un climat sécuritaire favorable à la tenue des prochaines joutes électorales.

SHARE