Le CEP exige 30 % de femmes dans les cartels

Les autorités électorales haïtiennes affichent leur détermination à faire respecter le quota de 30 % de femmes dans les élections locales.

La conseillère électorale, Yolette Mengual, a lancé hier une mise en garde à l’attention des dirigeants des partis politiques.

Les cartels municipaux et ruraux ne comportant aucune femme ne seront pas inscrit, prévient Mme Mengual faisant valoir que cette disposition correspond aux prescrits du décret électoral.

Le processus de pré enregistrement des candidats aux municipales et aux Conseil d’administration des sections communales (Casec) a débuté hier.
5000- fliers-adLes dirigeants des partis politiques doivent réaliser le pré enregistrement en ligne afin de valider l’inscription auprès des Bureaux Electoraux Communaux (BEC) à partir du 11 mai 2015.

L’inscription collective permet au CEP de disposer d’un outil pour contraindre les partis politiques à respecter le quota de 30 % de femmes.

Pour les législatives seulement 8% de femmes s’étaient inscrites.

Mme Mengual souligne que les responsables de l’organisme électoral s’évertuent à favoriser la participation des femmes en tant qu’électrice et candidate.

La démarche doit permet d’influencer positivement la participation des électeurs aux élections de 2015.
Le CEP et ses partenaires lanceront dans les prochains jours une campagne d’éducation civique afin de favoriser une participation de plus de 50 % des électeurs aux prochaines joutes.

SHARE