Le nouveau président du CSPJ installé dans ses fonctions

En présence du premier mandataire de la nation, des grands commis de l’Etat et des responsables d’organisations de droits de l’Homme, Me. Jules Cantave, a prêté serment comme nouveau président de la cour de Cassation et du Conseil du Pouvoir Judiciaire (CSPJ).

Avant d’êtrehissé au sommet de la hiérarchie judiciaire, Me. Cantave avait occupé la fonction de vice-président de la cour de cassation. Il remplace à ce poste le très controversé Anel Alexis Joseph contraint à la démission récemment.

Dans ses propos de circonstance, le nouveau président de la plus haute instance judiciaire du pays promet d’œuvrer à la distribution d’une justice saine et équitable. Il a juré de respecter la constitution et les lois de la République.

De son côté, le Président de la République, Michel Martelly, exhorte le magistrat à mettre ses compétences, son expérience et ses qualités morales au service de la plus haute juridiction du pays, notamment lors du traitement des dossiers de justice urgents et brulants.

« La tâche est immense et les attentes nombreuses », a lâché le chef de l’Etat, comme pour rappeler au nouveau président de la cour de cassation qu’il ne doit pas s’attendre à une partie de plaisir en prenant la tête de la plus haute fonction judiciaire du pays. Il reste beaucoup à faire pour parfaire la justice haïtienne, a souligné le président.

Le militant des droits humains Antonal Mortumé a, pour sa part, qualifié l’investiture de Me. Cantave, d’une bonne chose pour la justice, insistant sur la nécessité pour le nouveau chef du CSPJ de faire la différence par rapport à son prédécesseur, Me. Anel Alexis Joseph, accusé d’être à la solde de l’exécutif.

Me Cantave prend les rênes du CSPJ à un moment où beaucoup d’efforts se font sentir au niveau de l’appareillage de la justice pour désengorger les prisons. La justice est accusée de vassalisation par l’exécutif. Le nouveau président du CSPJ devra travailler pour améliorer l’image de la justice et la rendre plus indépendante, a insisté Me. Mortumé.

MJ/Radio Métropole Haïti

SHARE