Le rapport sur Pétrocaribe sera bientôt publié

La commission éthique et anti corruption du Sénat devrait produire son rapport sur la gestion des fonds de Pétrocaribe la semaine prochaine. Le rapport tant attendu sera disponible le 26 juin 2017, précise le président de cette commission, Evaliere Beauplan.

Le rapport identifie toutes les  personnalités impliquées dans la dilapidation de 3 milliards de dollars, martèle M. Beauplan. Il assure qu’aucune personnalité ne pourra infléchir sa position, dénonçant les pressions de certaines personnes indexées dans le rapport.

Il promet de ne rien ajouter ni retrancher pour satisfaire certains acteurs. Le rapport s’étend sur une période de 8 ans de gestion des fonds de Pétrocaribe.

M. Beauplan donne l’assurance que son équipe à pu approfondir les investigations réalisées par la commission Latortue. Il fait remarquer que ceci a permis de toucher un plus grand nombre de personnes.

Aucune infrastructure n’a été réalisée avec les fonds de Pétrocaribe, lance M. Beauplan promettant des visites sur les sites en compagnie des journalistes.

Il estime indispensable que les noms des personnes impliquées dans la corruption soient publiées afin de favoriser les poursuites judiciaires. Le chef de file du Pont, promet de fournir des détails techniques sur les divers dossiers de Pétrocaribe. Ce sera un rapport impartial , promet M. Beauplan, proche de Fanmi Lavalas.

Son collègue, Nenel Cassy, est plus tranchant faisant valoir que plusieurs personnalités coupables d’avoir gaspillé les fonds de Pétrocaribe sont au Palais National. Qualifiant le document de rapport du siècle, M. Cassy juge qu’il faut saisir cette opportunité pour démanteler le système. Une fois de plus, M. Cassy également président de la commission finance, appelle à la poursuite de la mobilisation contre le chef de l’état, Jovenel Moïse.

SHARE