Les Etats-Unis luttent contre la sécheresse en Haïti

Le Gouvernement Américain réalise depuis plusieurs mois des interventions pour atténuer l’impact de la sécheresse dans de nombreuses régions d’Haïti. Le gouvernement américain œuvre afin d’évaluer et d’atténuer l’impact et améliorer les capacités d’alerte et d’analyse précoces à travers le projet Famine Early Warning System Network, dit FEWS NET (Réseau Informatique d’Alerte Rapide à la Famine) financé par l’USAID.

L’USAID a déjà accordé 11,6 millions de dollars en aide d’urgence à World Vision, Action Contre la Faim (ACF) et CARE pour remédié aux insuffisances alimentaires et nutritionnelles aiguës de plus de 135,000 personnes dans le haut Nord-Ouest, La Gonâve, le Plateau Central et les régions du Sud-ouest durement touchées par la sécheresse actuelle. D’après les autorités américaines cette aide permettra de répondre aux besoins alimentaires d’urgence immédiats ainsi que d’aider les plus vulnérables à se rétablir rapidement et renforcer leur résilience aux chocs futurs.

De plus les États-Unis apporte une aide alimentaire et un soutien d’une valeur de US$ 500,000 pour 10,000 enfants dans 32 orphelinats et 19 écoles.

Dans le département du Sud-est, l’un des plus durement touchés par la sécheresse, ainsi que par la migration en provenance de la République Dominicaine, et le choléra, les États-Unis travaille avec des partenaires pour fournir en urgence de l’eau potable, et de l’eau pour l’hygiène et l’assainissement pour 13,000 personnes dans les communautés où les migrants de retour exercent une pression supplémentaire sur les ressources en eau déjà limitées.

L’Ambassadeur des États-Unis à Port-au-Prince, Peter Mulrean, a exprimé sa solidarité avec les populations confrontées à l’insécurité alimentaire. “En ces temps de détresse, les Etats-Unis se tiennent aux côtés d’Haïti comme véritable partenaire, pour contribuer aux efforts internationaux et Haïtiens pour apporter un soulagement, en ce moment et aussi longtemps que cela est nécessaire. En même temps, nous continuons notre travail sur le renforcement des capacités d’Haïti à résister à de tels chocs futurs et protéger les plus vulnérables et nécessiteux, en particulier les mères, les nourrissons et les enfants dans les communautés rurales à travers le pays où les moyens de subsistance, le bétail et, s’il n’y a pas de réponse, les vies sont en danger.

SHARE