L’ONU condamne les violences pré-électorales en Haïti

 

La Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies en Haïti (RSSG), Sandra Honoré, condamne les actes criminels de destruction du Bureau électoral communal de Petit Goave, survenus le vendredi 15 Mai, et la tentative de destruction de celui de jacmel  dans la nuit du 15 au 16 mai dernier.

Mme Sandra Honoré appelle tous les acteurs à rejeter la violence sous toutes ses formes. « Ces actes criminels ne font pas avancer le processus électoral et ne servent aucunement les intérêts des électeurs », a-t-elle fait savoir

« Une enquête a été ouverte par la PNH et il est important que les personnes responsables de ces actes soient arrêtées et jugées, selon les lois de la République », a indiqué Madame Honoré.

La Chef de la MINUSTAH  a ajouté que « seul un processus démocratique et des élections crédibles, transparentes et inclusives permettront à Haïti de s’engager sur la voie de la stabilité et du développement pour tous », invitant tous et chacun à n’utiliser que des moyens légitimes et pacifiques en exerçant leur droit de participation et d’exigence de transparence.

MJ/Radio Métropole Haïti

SHARE