Wednesday, December 12, 2018
Une modification de la logistique du Carnaval est envisagée

Une modification de la logistique du Carnaval est envisagée

Les membres d’une commission spéciale d’enquête devront soumettre dans les 30 jours un rapport sur les causes de l’accident ayant couté la vie à 18 carnavaliers le lundi 16 février 2015. Les experts analyseront la logistique et le parcours des chars musicaux afin de formuler des recommandations au gouvernement.

Le Porte parole de la Présidence Lucien Jura a promis que des dispositions seront adoptées pour empêcher d’autres drames. Il assure qu’on ne peut annuler les festivités carnavalesques qui constituent l’évènement le plus populaire du pays. M. Jura s’attend notamment à des recommandations sur la disposition des câbles électriques de haute tension.

Plusieurs spécialistes jugent anormale que les câbles soient installées dans l’aire du champ de Mars.

Dans le même temps les dimensions des chars musicaux sont jugées démesurées par les observateurs. Les chars musicaux utilisés sur Eastern Pacway aux Etats-Unis sont de moindre envergure.

Par ailleurs l’étroitesse des rues au Champ de Mars a été identifiée comme une cause d’insécurité. Les rues étaient plus petites cette année en raison des travaux de construction.

Des spécialistes signalent que d’autres artères pouvant être utilisées comme ” exit ” par la foule étaient bloquées et servaient de parking.

Les spécialistes dénoncent également une exagération dans la sonorisation. De nombreux carnavaliers ont tenté de protéger leurs tympans face à la violence des décibels.

Tous les paramètres dont la fabrication des chars musicaux, des stands et le choix du parcours devront être évalués par les membres de la commission.

Toutefois la clameur publique dénonce déjà un coupable. De nombreux citoyens jugent suspecte la présence d’un stand du cimetière de Port-au-Prince au champ de Mars. Les résidents de la capitale font valoir que l’administration de ce lieu ne peut justifier la nécessité d’une publicité dans le cadre d’une concurrence.

LLM / radio Métropole Haïti

SHARE