« Kite l fè travay li », le nouveau single de Fantom

Le miraculé du carnaval national 2015 vient de sortir le test pressing phare de « Pwen Final », son nouvel album. Baptisé « Kite l fè travay li », la collaboration de Fantom et de Réginald Cangé est bien accueillie sur les réseaux sociaux et sur les ondes de quelques médias de la place. Presque 8 000 « play » sur le compte Soundcloud de Juno 7, le premier broadcaster à avoir diffusé la chanson.

Texte musical de Fantom inspiré du drame du 17 février, « Kite l fè travay li » se veut une louange, un hymne de remerciement que le rappeur Daniel Darinus a jugé bon de rendre au Tout-Puissant. L’instrumental de Zacktouch, beatmaker inconditionnel de Fantom, met en duo Nonm Nan avec son chanteur compas préféré.

« Se sèl janm ka di Bondye mèsi pou sa li fè pou mwen », témoigne Fantom questionné sur la raison de sa motivation d’ajouter un nouveau titre à son cinquième album qui était fin prêt pour la distribution. « Se Bondye ki te retire m nan lanmò », poursuit-il. Selon l’artiste « Kite l fè travay li » peut se traduire littéralement par « que la volonté de Dieu soit faite ». « Sa k pa touye m rann mwen pi fò », argumente-t-il, pour reprendre le chemin du studio en dépit de fortes douleurs au niveau de ses mains et de son cou.

À deux semaines de la vente-signature, Fantom se rétablit progressivement. Malgré les contraintes de toutes sortes, Monsieur Tapajè, qui a frôlé la mort durant le carnaval national, veut aller jiskobou et s’arme de détermination pour ne pas reporter la signature de « Pwen Final ». Sans condition, il promet sa grande retrouvaille avec ses fans pour ce 21 mars à la rue Nicolas.

Dimitry Nader Orisma/Le Nouvelliste

SHARE