Le problème de visa de Djakout #1 est résolu

Le week-end écoulé, à part les flèches de Rolls Lainé en direction de Plezi Kanaval du fait que Djakout # 1 n’a reçu aucun trophée lors de la cérémonie de Plezikanaval Awards tenue à Karibe Hôtel, « Djaz peyi a » faisait aussi la une de plusieurs sites en ligne. Ces médias rapportaient que Djakout # 1 ne pouvait pas se rendre aux Etats-Unis le week-end passé parce que l’ambassade américaine à Port-au-Prince aurait refusé ou aurait annulé les visas des musiciens du groupe à cause du conflit opposant Djakout # 1 aux vrais propriétaires de Djakout Mizik. Ces rumeurs semble-t-il, ont soulevé la colère des musiciens de Djakout #1 dont le porte-parole Rolls Lainé.

Intervenant sur Radio Magik 9, Roro porte un démenti à ces nouvelles. « Les gens qui véhiculent ces informations ne se rendent même pas compte qu’ils font du bien à Djakout #1 en agissant ainsi. Le groupe n’a aucun problème. Nous devions voyager le week-end passé, nous avions une pétition en cours, en dépit du fait que tous les musiciens du groupe possèdent des visas de touristes. Ce n’est pas conseillé d’utiliser le visa de touriste pour aller travailler aux Etats-Unis ; les autorités américaines délivrent un visa de pétition à cette fin. Celui que nous avions avait expiré, nous avions annulé le contrat par sagesse et discipline. C’est d’ailleurs ce qui assoit notre crédibilité au consulat américain, nous n’avons jamais fait les choses au-delà de ce qu’on demande. Maintenant, tout est réglé ! »

En effet, le groupe, nouvelle pétition en main, Djakout #1 a pris l’avion à l’aéroport international Toussaint Louverture en direction de Miami le jeudi 5 mars 2015. Le groupe devrait se produire au Chili le samedi 7 et le dimanche 8 mars 2015, selon les informations fournies par Roro.

En ce qui a trait aux rumeurs faisant croire que le conflit opposant Djakout Mizik à Djakout #1 serait à la base du problème de visa du groupe, Roro déclare que ce sont des paroles en l’air. « Nous n’avons reçu aucun document à ce sujet », affirme Rolls Lainé.

Gilles Freslet/Le Nouvelliste
gillesfreslet@ticketmag.com

SHARE