Mickaël Guirand,ex-chanteur de Carimi, bientot de retour sur scène

Un divorce entraîne toujours des conséquences qui permettent de voir la vie différemment. Des fois, il crée des dommages irréparables. Mais celui ou celle qui comprend que le divorce n’est pas une fin se remet facilement des blessures que cause une telle séparation. Tel est le cas des fondateurs de Carimi. La vie continue après un divorce. Considérant un tel fait, Mickaël Guirand choisit de continuer sa mission consistant à poursuivre sa carrière musicale et plaire à ses fans.

Après son divorce d’avec le groupe Carimi, Mickaël Guirand était entré en hibernation. Et tout le monde se demandait s’il allait revenir sur la scène HMI. Un tel silence avait fortifié les spéculations ici et ailleurs. Certains pensaient même qu’un retour du groupe Carimi était encore probable. Mais, quand Richard Cavé prit la décision de créer son propre groupe, KAÏ, on s’est rendu compte que le requiem de Carimi était bel et bien chanté. À partir de cet instant précis, Carimi n’était que souvenir. Aujourd’hui, Mickaël Guirand se prépare pour un nouveau départ, en route vers une nouvelle aventure.

Mickaël Guirand est pris en étau entre deux maestros de la scène HMI

Le samedi 8 avril 2017, en compagnie de Tabou Combo au concert « La nuit du Kompa »à Bercy / Paris, Mickaël Guirand est remonté sur la scène pour la première fois depuis la dissolution du groupe qu’il avait cofondé. Il a été bien accueilli par le public, et cela lui a permis de regagner confiance. Le Tabou Combo pourra l’inviter quand il entreprend de grandes sorties, si le chanteur n’est pas engagé avec son nouveau groupe musical. En prélude à ce concert, il avait refait surface pour partager sa version des faits qui ont causé son départ de Carimi, sans préciser les vraies causes qui sont à la base de cette rupture. Les gens spéculent encore sur les motifs de la dissolution de ce groupe que le grand public a tant aimé.

Un nouvel horizon s’ouvre pour Mickaël Guirand, poursuivant un autre destin. Il est confirmé que Mickaël s’associe à Shedly Abraham et Jean-Max Valcourt pour créer un nouveau groupe musical dont le nom reste un secret entre eux. On ne doute pas du talent de ces musiciens qui ont volontairement décidé d’accompagner Mickaël Guirand pour l’aider à concrétiser son rêve. Dans l’esprit de plus d’un, un certain doute plane, et cela avec raison puisque Shedly Abraham a des activités personnelles qui vont limiter ses déplacements. Ce qui certainement affectera le groupe musical quand il doit honorer des contrats outre-Atlantique.

D’un autre côté, Jean-Max Valcourt demeure le fondateur-maestro de la formation Dola Mizik, qui est en sommeil depuis le départ de son chanteur Polo. Celui-ci a depuis intégré le Djakout # 1 après la démission de Steeve Khé de ce groupe. Mamane, le maestro de Djakout # 1, a pris l’engagement et a publiquement déclaré que Polo fait partie intégrante de Djakout # 1. Jean-Max Valcourt attendait avec impatience le retour de Polo au sein de Dola Mizik.

Considérant les nouvelles actualités, l’on se demande si Jean –Max Valcourt a jeté l’éponge ou bien la serviette sur le ring pour signifier que le combat qu’il menait pour assurer la survie de son groupe arrive à terme. Il est important qu’on se pose la question, à savoir si Shedly Abraham et Jean-Max Valcourt s’engagent à fond dans cette nouvelle aventure avec Mickaël Guirand? Le chanteur aura affaire avec ces deux maestros. Car Shedly tient encore ce titre avec « Djaz La » qu’il a créé, et Jean-Max celui qu’il occupe au sein de « Dola Mizik ».

Mickaël Guirand pourra t-il jouir des privilèges du titre de maestro?

La grande première du nouveau groupe musical de Mickaël Guirand va drainer une foule immense. En cette occasion, la curiosité jouera certainement un grand rôle. On ne pourra pas évaluer cette nouvelle formation à partir d’une telle prestation. Une chose est garantie, Mickaël aura du pain sur la planche. Son nom ne suffira pas pour lui garantir un succès éclair. D’ailleurs, le succès ne se mesure pas à l’aune de la perception personnelle de l’artiste. Il s’étend sur une période allant de la naissance au point de maturité de la formation musicale. En d’autres termes, cela dépendra de son évolution et de la qualité de la musique que ce nouveau groupe va offrir au grand public. Mickaël doit comprendre que le marché musical a grandement changé depuis son retrait de Carimi.

Analysant la situation dans son ensemble, on ne sait pas si ces deux maestros vont laisser libre cours à Mickaël Guirand pour qu’il remplisse les responsabilités du titre de maestro. Dans le langage vernaculaire haitien, il est dit que « tèt ki abitye mete chapo, ap toujou mete chapo ». Si Mickaël décide d’être le maestro de son nouveau groupe, les deux maestros peuvent ne pas l’accepter. La psychologie du comportement permet de prévoir une telle anicroche et cela va causer un tourbillon capable de brouiller les cartes que Mickaël aura reçues d’eux. Kat yo ka doye. Si Mickaël ne concède pas le titre de maestro, il verra les vraies couleurs de l’hypocrisie dans cette industrie, et peut-être même les sept couleurs de l’arc-en-ciel.

Mickaël Guirand ne peut se permettre d’échouer. Et si les musiciens qui vont l’accompagner ne lui rendent pas la couleur et l’accent de Carimi, Shedly Abraham et Jean-Max Valcourt vont connaître l’échec le plus cuisant de leur carrière musicale. Jean-Max Valcourt doit aussi éviter de jouer le rôle de chanteur- lead, comme il le fait souvent. « À chacun son métier, les bœufs seront bien gardés ». Cette nouvelle formation musicale ne peut avoir aucune similarité de style avec « Djaz La » ni non plus avec « Dola Mizik ». Le chanteur aura besoin d’un style propre à lui-même.

Mickaël va évoluer dans un nouvel environnement. Il sera dans une période d’adaptation et d’apprentissage pour apprendre à mieux connaître ses nouveaux associés. On sait que le chanteur les avait connus bien avant. Cependant, il existe une grande différence entre celui ou celle que l’on épouse et la personne qu’on a connue avant le mariage. C’est après le mariage qu’on commence à découvrir les grands défauts de son conjoint ou de sa conjointe. Espérant que les deux parties signent légalement un accord prénuptial, nous souhaitons bonne chance et du succès à Mickaël Guirand et ses nouveaux associés.

SHARE