Chili: l’alerte rouge maintenue autour du volcan Calbuco

Par RFI
Au Chili, les autorités maintiennent l’alerte rouge dans le sud du pays, autour du volcan Calbuco, qui s’est réveillé après 43 ans de sommeil. Plus de 6 000 personnes ont été évacuées depuis les deux éruptions des 22 et 23 avril derniers. Leur violence a été telle que les cendres ont même atteint Buenos Aires, à près de 1 500 km de distance.

Avec notre correspondante à Santiago,Claire Martin

Toute la journée de vendredi, le volcan Calbuco crachait une immense colonne de fumée dans le ciel. Des coulées boueuses ont fait déborder les rivières de leur lit au sud du cratère obligeant à l’évacuation de 2 000 personnes de plus.

Alors qu’au Sud les gens évacuaient, au Nord les personnes déjà évacuées ont réussi à retourner chez elles pour quelques heures à force de manifester leur indignation aux autorités. Elles sont allées chercher leurs animaux domestiques, des vêtements aussi. Les gens ont retiré à la pelle les cendres accumulées sur les toits de leurs maisons lorsque ces toits étaient encore debout. Beaucoup se sont déjà effondrés.

Lundi 27 avril, des pluies acides sont prévues. Les cendres se feront plus lourdes, plus de toits céderont. Cette région rurale concentrerait 30% du bétail du pays. Or les gens ont laissé leurs bêtes derrière eux. Beaucoup sont allés tenter de les secourir. Jusqu’ici, le gouvernement n’a pris aucune mesure pour les nourrir et les faire boire. Sa priorité est d’abord d’assurer la sécurité des gens.

SHARE