Fusillade à Munich : une nuit de peur

Des policiers par dizaine dans une ville déserte vendredi 22 juillet. Vers 18 heures, un Germano-Iranien de 18 ans a ouvert le feu devant un fast-food du centre-ville de Munich en Allemagne. Quelques minutes plus tard, il rentre dans un centre commercial et se retranche sur le toit où il échange quelques phrases avec des riverains, déclarant notamment être “Allemand”. Il finit par prendre la fuite et la chasse à l’homme commence. La police allemande indique aux habitants qu’une opération est en cours et demande de ne publier aucune photo ou vidéo de celle-ci.

Des témoins choqués

Dans le même temps, le centre commercial où les tirs se sont produits est évacué. La tension est palpable, certains ont été témoins de la scène. “De toute ma vie, je n’ai jamais vécu une chose pareille, il y avait énormément de gens choqués”, raconte cet homme. La fusillade a fait neuf morts et 27 blessés. Le corps du tireur est retrouvé tard dans la nuit, il s’est finalement suicidé à 1 km du centre commercial. Il avait en sa possession un pistolet et trois cents munitions.

SHARE