UN ARBITRE HAÏTIEN À LA GOLD CUP

le 28 mars dernier, la sélection nationale senior a raté sa chance de participer à la 14e édition de la Coupe d’Or (Gold Cup) qui se déroulera aux États-Unis d’Amérique du 7 au 26 juillet 2017 suite à son élimination historique par le Nicaragua (3-0) après avoir remporté le match aller (3-1), le 24 mars 2017, au stade Sylvio Cator, le football haïtien sera probablement représenté à cette fête régionale par l’arbitreassistant Jean-Marc Moreau. Le natif de Cavaillon (Cayes) a été, en effet, présélectionné par la Concacaf pour faire partie d’une pré-liste de 30 arbitres-assistants. Du 11 au 17 mai prochain, l’arbitre international haïtien doit subir des tests médicaux à Dallas pour assurer sa place dans la liste définitive.

Joint au téléphone, l’arbitre-assistant Jean Marc Moreau n’a pas caché sa satisfaction tout en évoquant les différentes compétitions internationales auxquelles il a participé, sans oublier son prochain rendez-vous pour la dernière phase éliminatoire du Mondial des U-17 qui se tiendra au cours de cette troisième semaine du mois d’avril au Panama.

« En apprenant la nouvelle, j’ai été très content. Je rends gloire à Dieu parce que l’un de mes rêves est sur le point de se concrétiser. Cela me démontre que les sacrifices que j’ai consentis pour notre football commencent à porter des fruits. En 2016, j’ai participé à 10 matchs internationaux, et pour cette année, je viens de participer à Caribbean club en terre portoricaine. Le 19 avril prochain, je dois me rendre au Panama pour officier à la dernière phase éliminatoire du Mondial U-17» a déclaré l’arbitreassistant Jean Marc Moreau tout en remerciant Rosnick Grant, le responsable de la Commission nationale des arbitres (Cona) et l’ensemble du corps arbitral du pays qui l’ont toujours encouragé, supporté et conseillé.

« Je profite de l’occasion pour remercier les arbitres qui m’ont toujours supporté tout en me prodiguant des conseils. Un grand merci à Rosnick Grant, président de la Cona qui a fait choix de moi, pendant trois fois, afin d’intégrer la grande famille de la FIFA pour Haïti. Mais, c’est en 2016 que son choix a été accepté et que je suis devenu arbitre FIFA pour Haïti » a précisé le jeune arbitre haïtien de 37 ans qui rêve d’officier dans un Mondial. Il faut noter que Jean-Marc Moreau est ingénieur en informatique et qu’il a aussi une connaissance en journalisme.

Jean-Marc Moreau répond aux détracteurs

Les lois du jeu ont connu plusieurs modifications ces derniers temps et les arbitres haïtiens ont déjà mis ces changements en application. Ce qui provoque parfois la colère des dirigeants, des entraîneurs, des joueurs et des fanatiques à l’encontre des arbitres. Parfois, ils avancent que les arbitres ne sont pas à la hauteur de leur tâche. L’arbitre Moreau n’y va pas par quatre chemins pour dénoncer cette accusation tout en disant que la présence des arbitres haïtiens sur la scène internationale est la réponse idéale aux détracteurs.

« Ces gens ne comprennent rien. Ils n’ont pas de connaissance sur les modifications. L’IFAB a opéré 93 changements dans la loi du jeu. Si nous ne sommes pas compétents pourquoi la Concacaf a fait choix de plusieurs d’entre nous pour les compétitions internationales ? », a-t-il questionné tout en suggérant des formations pour les équipes et les clubs haïtiens.

« Chaque équipe haïtienne devrait suivre un séminaire de formation sur les lois du jeu. Je suis disponible pour aider les équipes en ce sens et je sais que les autres arbitres seront également disposés à partager cette connaissance avec les dirigeants des clubs afin d’éradiquer la violence dans notre football. Je pense aussi que la fédération devrait aider les équipes en ce sens », a-t-il relaté.

Exigence des sanctions pour les agresseurs

Deux semaines de cela, les arbitres en D1 et en D3 ont été agressés. Une pratique malsaine qui fait ravage dans le football haïtien depuis deux années. Pour combattre cette vilaine pratique, Jean-Marc Moreau réclame des sanctions sévères contre les offenseurs.

« La Fédération doit prendre des sanctions sévères à l’encontre des agresseurs afin de bannir les violences dans le jeu. Seulement pour des injures, Messi a écopé quatre matchs de suspension. C’est un exemple que la FHF devrait suivre parce qu’il ne revient pas à l’arbitre de faire justice », a-t-il plaidé.

Jean-Marc Moreau félicite la Cona

La Fifa encourage la présence de la gent féminine dans le football à travers le monde et pour cette nouvelle saison du championnat national, la Commission nationale des arbitres (Cona) a donné la priorité aux arbitres féminins dans les matchs de D1 masculine. Une initiative que l’arbitre Moreau a saluée tout en suggérant à la Cona de poursuivre sur cette voie.

Gérald Bordes

 

La liste des 30 Présélectionnés

Jean-Marc Moreau (Haïti) ;

Joe Fletcher (Canada), Richard

Gamache (Canada) ; Carlos

Fernandez, Juan Carlos Mora,

Leonel Leal, Octavio Jara

(Costa Rica) ; Leonardo Lopez,

Hermenento Leal (Guatemala) ;

Cristian Ramirez, Jésus Tabora,

Melvy Cruz (Honduras) ; Alberto

Morin, Josue Luis Camargo,

Marcos Quintero, Marvin

Terrentera, Miguel Hernandez

(Mexique) ; Keytzel Corrales

(Îles Vierges américaines) ;

Daniel Williamson, Gabriel

Victoria, Ronald Bruma

(Panama) ; Graeme Browne (St

Kitts and Nevis) ; Geonvany

Garcia, Juan Francisco Zumba,

William Torres (Salvador) ;

Ainsley Rochard (Trinidad) ;

Charles Morgante, Corey Rock

Well et Franck Anderson (USA).

SHARE